• Roses et troènes

    Rendre une ambiance à l'écrit, ce peut être tenter de faire sentir au lecteur un parfum.

     

    Adeline a convié Cathau et sa fille dans sa suite privée où Lucille a préparé des gâteaux et des boissons sur une table recouverte d'une longue nappe de drap blanc. Un parfum suave se dégageait d'un vase où une rose orange pâle jaillissait d'un bouquet de branches de troènes composées de thyrses blancs odorants. L'épouse de Clothaire désigna à ses invitées de confortables chaises en bois au dossier recouvert de velours vert. Les deux femmes s'installèrent et d'emblée, leur hôtesse, en s'asseyant à son tour, se tourna vers Hélène.

     

    « Vous êtes amie avec Jeanne, vous avez peut-être une idée sur l'endroit où elle se trouve ? ».

     


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :