• Le prisonnier de la tour

    Lorsqu'en 1949, la voix rocailleuse d'Edith Piaf chanta : "Isabelle, si le roi savait ça..." ; ma maman ne pouvait pas se douter alors qu'elle me la fredonnerait un jour... 

    La voix douce de sa maman demeure aussi vivace dans le souvenir de la jeune femme qu'au temps de son enfance. Elle ouvrait grand les yeux dans la pénombre et écoutait sa mère lui murmurer : "Isabelle, si le roi savait ça..." comme si elle avait fait une énorme bêtise, qu'elle était une princesse et que le roi son père allait la gronder très fort.

    Elle a cru longtemps que ce petit couplet constituait le titre de la chanson. Lorsqu'elle réalisa que Le prisonnier de la tour reprise par les Compagnons de la chanson était sa chanson, l'émotion fut grande. 

    Il lui arrive encore de la fredonner, histoire de retourner en enfance auprès de sa maman.

     


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :