• La tête en friche

    Hier soir au cinéma, j'ai vécu un grand moment de douceur et de poésie. Gérard Depardieu porte, avec le talent que nous lui connaissons, cette histoire sur ces larges épaules, mais la frêle Gisèle Casadesus tire son épingle du jeu dans des dialogues savoureux d'un Jean-Loup Dabadie inspiré. Et puis il y a les oeuvres intemporelles d'Albert Camus et Romain Gary, qui ouvriront des horizons insoupçonnés à Germain.

    Un petit bijou ce film issu du livre de Marie-Sabine Roger qui va, du coup, devenir un écrivain en vogue. Ah ! l'envol d'un auteur se joue à peu de choses :-p        


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :