• La bataille du rail

    Voici venue l'époque où les travailleurs de France doivent perdre, peu à peu et dans l'hypocrisie la plus totale, les acquis conquis par leurs aînés à partir du 22 mars 1841. Tandis que les français se divisent sur les avantages des uns ou des autres - oubliant que chaque métier a aussi ses inconvénients - les patrons se frottent les mains.     

    Quand j'entends M. Pepy parler des "clients" et non plus des "usagers", j'ai un méchant doute, une grosse appréhension sur le devenir de ses employés.

    Résultat de recherche d'images pour "LA BATAILLE DU RAIL"

    La SNCF relève du service public, comme les bus, le métro. Et derrière tous ces changements, à plus ou moins long terme, d'ici 2020, c'est bien le service public dans sa totalité qu'il faut abattre.

    Que le monde du travail évolue, soit. Que certaines faveurs ne soient plus accordées, certes, peut-être, mais avec l'aval des syndicats et des salariés, sans mettre les gens au garde-à-vous au nom de la mondialisation et de la rentabilité, ce serait mieux.  


    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :