• Fi des vaines querelles !

     

    Depuis début décembre, les esprits se sont emballés sur internet, les réseaux sociaux se répandent en slogans politiques, en appels plus ou moins patriotiques, haineux, sectaires. Depuis début décembre, je lis les uns les autres, amis, inconnus, simples citoyens ou politiciens de tout bord. Ne comptez-pas sur moi pour défendre mon propre camp. J'estime qu'en politique comme en religion, mes idéaux relèvent de la sphère privée.

     

    Peut-être ne partageons-nous pas les mêmes idées quant à ces sujets épineux ; cette divergence d'opinion, si vous la constatiez, ferait-elle de moi l'ennemi que l'on insulte, dont on se moque, qu'il faudrait abattre le cas échéant ? Aux dernières présidentielles, un ami m'écrivait un mail à propos du président qu'il espérait voir gagner, maudissant au passage les pauvres inconscients qui voteraient pour l'autre camp. Je souris, à la fois flattée par sa confiance mais gênée par sa virulence à l'encontre de ceux qui ne voteraient pas forcément comme lui. Il ne se demandait pas si ses propos pouvaient me heurter, persuadé que j'allais dans son sens. Je lui répondis : « Que dirais-tu si je t'avouais que je suis du côté opposé au tien ? ». J'avais hâte de le lire, je m'attendais à des excuses confuses, à un baratin du style « oui mais... », je me délectais par avance. Quand son message me parvint, j'éclatai de rire. J'ose espérer que tous mes amis, et également tous les inconnus qui s'emballent publiquement sur le net, possèdent sa jolie ouverture d'esprit, que tous ces discours écrits à chaud ne dépasseront jamais le stade de leur pensée et qu'ils sont capables de se dire ce que mon ami, non sans un brin d'ironie, mais si gentiment, m'a répondu : « personne n'est parfait ».

    Fi des vaines querelles !

    Noël approche à grands pas ; ne laissons pas les hommes politiques nous gâcher cette belle fête comme ils nous pourrissent notre quotidien. J'aime mes amis et je les respecte comme je respecte tout être humain. Je vous souhaite du fond du coeur un très joyeux Noël en famille ; oubliez les querelles vaines pour vous concentrer sur l'essentiel de votre vie : Vous.


    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :